« I used to think I was some kind of gypsy boy before I let you take me home. » – Leonard Cohen

A l’arrière de Songs from a room il y a une photo à laquelle je n’ai jamais prêté attention avant de ne pas écouter Vincent Delerm, sur une chanson de Vincent Delerm, From a room, où il ne chante, et où, à en croire ses fans extatiques il ne joue même pas. C’est sûr qu’on entend pas de piano.

Ce ne serait pas étonnant, cet album est un faux semblant : il s’appelle quinze chansons, et il n’en a qu’entre une et sept, dont tous les acteurs s’appellent Terrence, où l’on parle plus de Betty l’actrice qui s’appelait Betty comme toutes les autres. Les autres chansons ne sont pas vraiment des chansons. On dirait des tentatives timides. Et ça n’a rien de désagréable.

L’une d’elle s’appelle From a room, et elle est en référence à cette photo de Songs from a room, l’album de Leonard Cohen sorti en avril 69, avec des titres comme The Partisan, Story of Isaac. Sur la photo qui décore l’arrière de la pochette dans un noir et blanc contrasté au possible, une jeune femme est dans une chambre aux volets fermés, devant une machine à écrire.

Dans la chanson de Delerm, une voix féminine joue les guides touristiques et réinvente le monde avec assurance sur les dires d’un type dont on ne saura jamais rien.

On pourrait la croire.

Elle raconte :

« et le type expliquera que la fille en photo à l’arrière de Songs from a room
n’est pas du tout celle avec laquelle Leonard Cohen vivait à l’époque ; que
c’était juste une amie du photographe et que Cohen aimait bien cette image ;
que ça n’a pas été pris début août dans une maison du sud de la France mais
à dix kilomètres de Los Angeles ; que la fille ne sait même pas faire marcher
la machine à écrire sur laquelle elle a l’air de taper une nouvelle de deux pages ;
derrière les volets fermés pendant le cagnard de quinze heures que la photo
a été prise un matin début mars ; que c’est marrant d’avoir pensé que Cohen
avait fait l’amour avec elle juste avant de prendre la photo parce que c’est
une fille qui n’aime que les filles… »

J’expliquerai que la fille en photo à l’arrière de Songs from a room est la Marianne de la chanson So Long Marianne, que la photo a été prise en Grèce dans cette villa que Cohen avait achetée sur l’île d’Hydra. Marianne Ilhen y vivait depuis ses vingt-trois ans, quand elle était arrivée de Norvège avec Alex, le père de son fils qui la laissa là.

Et si je voulais broder, je vous raconterai comment j’ai oublié mon échiquier sur la table, au premier plan, parce qu’il fait si chaud l’été sur cette île qu’on vit toute la journée dans la fraîcheur du noir, les fenêtres fermées, qu’il est idiot de croire que Marianne ne savait pas taper à la machine. Quand Leonard ne lui dictait pas des poèmes, je lui demandais de m’en jouer. Vous n’avez jamais aimé la musique des machines à écrire ?

Mais je vous l’avais dit dès la première phrase, cette photo je n’y avais jamais prêté attention.

8 réflexions sur “« I used to think I was some kind of gypsy boy before I let you take me home. » – Leonard Cohen

  1. c’est normal que j’ai pas reçu d’alerte pour la publication de cet article puisque je n’étais pas abonné ? oui

    mais je croyais être abonné, flute zut palsambleu.

    Vincent delerm ce serait mignon comme du leonard cohen, c’est presque bien mais c’est pas tout à fait achevé, en suspens.
    excellent article à ce sujet. selon moi

    • j’aurais toujours un peu de mal à comparer les deux… parce que si j’aime bien Delerm, je dois quand même admettre qu’il ne sait pas chanter… qui plus est quand il a amélioré son chant, c’est devenu tout de suite mon terrible…

      (à mon sens)

      alors que bon, leonard a une voix qui lui permet d’accompagner sa musique, il ne fait pas que laisser le texte se porter…

      enfin, il manque une case mystique et mystérieuse à Delerm, dont les icônes sont très publicitaires… là où Cohen n’hésite pas à prendre l’Histoire et les traditions judéo-chrétiennes à bras le corps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s